Manipulation des résultats

Sur les blogs d’industrie que nous suivons, cette semaine on parle beaucoup du sujet des brevets de Google et les façons “black hat” de manipulation des résultats.

Mais c’est quoi « black hat » ?

On parle des méthodes de manipulation et pas des méthodes d’optimisation professionnelle. Ce sont des pratiques douteuses, conçus pour truque l’algorithme de Google pour profiter d’une position sur les SERPs (search engine results pages / les pages des résultats de moteur de recherche) plus favorable.

Les trois méthodes « Black Hat » le plus connus (et pourquoi ils ne marchent plus)

Content Spinning

Définition : Le recréation de contenu (souvent les articles pour « link building » ou « landing pages ») par un outil ou un logiciel en replacent automatiquement les noms et les verbes. Le résultat ? Du contenu de basse qualité qui est réellement une copie de l’originale, et souvent incompréhensible pour les humains.

Pourquoi le faire ? Cette stratégie était adoptée par les gens qui voulaient réduire leur budget de copywriting en placement des articles sur le web pour créer des liens vers leur propres sites. La création de contenu unique, originale et attirant est une tache fastidieuse et si votre site est déjà d’une qualité médiocre, la tache est rendue encore plus difficile.

Identification de tactique : Les brevets de Google compris la capabilité d’identifier le contenu qui est « gibberish » pour les humains. C’est à dire que l’article est le charabia qui fait aucune sens pour quelqu’un qui le lire.

Le tactique « White Hat » alternative : Google récompense les sites avec du contenu originale, ou avec des liens entrant des sites de qualité avec du contenu originale. Il vous faut investir dans vos copywriters (rédacteurs publicitaire) pour créer du contenu qui va engager votre auditoire.

Cloaking

Définition : Le pratique de cache des donnes dans une page dans une façon qui n’est pas visible pour l’auditoire humain, mais existe pour être lu par les robots des moteurs de recherche. Des exemples sont : le texte blanc sur une page blanche, des liens cachés sur un seul caractère, définir la taille de votre police à 0 ou positionner le texte hors de l’écran.

Pourquoi le faire ? Cette stratégie a été utilise depuis la naissance d’optimisation pour truque Google au niveau de relevance d’une page aux termes choisi, sans change l’expérience de l’auditoire. Il y a dix ou 15 ans vous avez eu le potentielle d’influencer le classement de votre page avec seulement cette tactique, mais aujourd’hui Google est extrêmement fort en identification et très dur avec les pénalisations une fois identifié. 

Identification de tactique : Google peut lire le DOM de votre site. En analysant on peut identifier la taille du texte, les couleurs du texte et de la page, la position des éléments et les calques de texte qui définit leur visibilité. Vous risquez désindexation avec cette tactique.

Le tactique « White Hat » alternative : Ne cachez rien ! Ajoutez des éléments pour améliorer l’expérience pour l’auditoire, pour exprimer vos produits et services, et pour l’informer et l’engager.

« Query Stuffing » – le bourrage de mots-clés

Définition : La répétition des termes au-delà de niveau attendu dans la langue naturelle. C’est-à-dire l’addition des mots-clés dans une façon non naturel, auxquels vous voulez améliorer votre classement sur les moteurs de recherche. Cela peut compris dans le texte visible, dans les tags de l’image ou des liens (entrant ou sortant), ou même dans le meta data.

Pourquoi le faire ? Le concept est qu’on va créer un niveau de relevance pour la page en relation d’un mot-clé si le mot s’apparaitre plus souvent, ainsi une amélioration du classement pout le mot-clé choisi.

Identification de tactique : Google détecte la fréquence et la répétition des termes dans le contenu et va identifier « query stuffing ». Le brevet de Google « Detecting spam documents in a phrase based information retrieval system » confirme que Google est capable de mesurer le nombre d’expressions liées à un mot-clé.

Le tactique « White Hat » alternative : créez un contenu pertinent pour chacun des mots clés que vous souhaitez cibler, tout en réfléchissant à sa valeur pour votre public. S’il n’a pas de valeur, ne l’utilisez pas !

Que pensons-nous de la manipulation des résultats?

La manipulation des résultats et le Black Hat s’apparaitre de moins en moins dans les stratégies adoptées par les autres agences et les marques. Les risques dépassent les avantages ces jours-ci. Mais il nous arrive de voir des clients qui ont essayaient d’appliquer des techniques similaires – sans connaissance de la gravite des risques d’implémentation. Dans ce cas, nous essayons de défaire les mauvais pratiques et mettre en place une stratégie fiable, éprouvé et fructueux.

Conseils pour nos clients

  • Prenez attention quand vous faites vos démarches avec une nouvelle agence. Choisissez une agence qui comprend les risques et clairement ne soutient pas ce genre de stratégie.
  • Si vous avez déjà mis en place des tactiques douteuses, demandez à votre agence de défaire immédiatement ou prenez une nouvelle agence pour le faire.
  • Si vous êtes déjà pénalisé vous pouvez récupérer la situation avec une bonne stratégie et beaucoup de bon travail – mais préparez-vous a voir les résultats progressivement.
  • Si vous êtes déjà désindexe il est souvent plus simple (notamment pour les entreprises PME) de changer domaine, et recommencer à nouveau avec une stratégie fiable. Si vous préférez garder votre domaine vous pouvez défaire tous les changements qui ont causé la pénalisation. Après vous pouvez demander à Google de reconsidérer – mais il n’y a aucune garantie quand ou si Google ferait.

Contactez-nous…

Si vous souhaitez vous initier au référencement pour votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter pour un chat sans obligation. Nous proposons toute une gamme de forfaits de référencement si vous souhaitez utiliser une formule éprouvée ou si nous vous proposons un service de référencement sur mesure et à prix compétitif.

Si vous souhaitez suivre nos actualités, suivez-nous sur Facebook.